J'ai quitté ce monde et je suis revenu transformé
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Satya Khan [Humaine de Charisma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Satya
.::. Humain .::.
.::. Humain .::.
avatar

Nombre de messages : 81
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : Chez les nobles
[S]tatut : Esclave
Date d'inscription : 23/09/2007

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: [E] de Charisma de Fontaine
[L]ignée:
[G]énération:
MessageSujet: Satya Khan [Humaine de Charisma]   Dim 23 Sep - 11:36

I. Renseignements généraux

[†] Nom :Khan
[†] Prénom :Satya
[†] Surnom :/
[†] Âge :13 ans
[†] Race : Humaine
[†] Lieu de naissance :Patna en Inde
[†] Parti : Celui de sa maîtresse
[†] Statut : Plus aucun, juste humaine misérable chez les nobles
[†] Fonction :Esclave de Charisma de Fontaine
[†] Sentiments vis à vis des jumeaux et vampires:De la curiosité car ce sont des croquemitaines de conte, de la rancœur car ils lui ont volé sa liberté, de la fascination car ils sont magnifiques, de la haine car à côté, elle se sent insignifiante et maladroite et enfin de la méfiance, comme avec n'importe quel adulte.

II. Descriptions
[†] Description physique :Satya est une gamine des rues et si elle avait eu les cheveux court, on aurait pu la confondre avec un garcon plus jeune. Satya a une dégaine débraillée, vêtue de haillons troués et souillés. Elle a les pieds calleux à force de marcher pieds nus, la peau ambrée par le soleil d’Inde. Ses jambes maigrelettes portent son corps fluet, trahissant une ossature d’oiseau malingre. Elle a les genoux cagneux, aucune forme trahissant qu’elle soit de sexe féminin : pas de poitrine, pas de fesses. Satya ne mange pas toujours à sa fin et les séquelles de la malnutrition sont visibles sur son petit corps chétif, mais pourtant légèrement musclé comme un corps d’enfant peut l’être. Passant sa vie dehors, elle est couverte de poussière et sale comme un peigne.

Pourtant, derrière la crasse se dissimule un joli minois de petite fille, avec un petit nez retroussé, des lèvres fines, prenant tour à tour un pli boudeur ou enfantin quand elle dévoile un sourire enjôleur. De grands yeux noirs, pétillants, mais à l’expression trop grave pour une gamine de son âge éclaire son visage bronzé, alors que des sourcils noirs en rehaussent l’éclat ténébreux. Des boucles brunes et soyeuses cascadent dans son dos… Enfin, elles seraient apparentées à la soie, si elle en prenait soin, mais pour le moment, c’est juste une crinière hirsute qui traîne dans son sillage quand elle court.

[†] Description caractérielle : Comme déjà souligné, Satya a grandit dans la rue et n’est pas une enfant aussi insouciante que les autres qui ont eu la chance d’avoir un foyer. Roublarde, la petite est devenue une voleuse assez douée. Avec sa petite taille et sa faible corpulence, elle se faufile partout, véritable petite fouine. Discrète, elle sait écouter et se taire, mais enregistre tout. Bien qu’illettrée, elle est assez intelligente et apprend vite si tant est qu’on se donne la peine de lui enseigner quoique ce soit et que ça lui plaise. Confrontée très tôt aux horreurs du monde, Satya a la tête sur les épaules et ne se démonte pas facilement.
Pourtant, elle reste une enfant par bien des côtés. Evidemment, elle ne compte que sur elle pour manger, mais elle a bon cœur et aide les plus jeunes à se nourrir, leur raconte des contes merveilleux, comme une maman. En revanche, elle n’a plus confiance en les adultes, trop menteurs et manipulateurs. D’eux, elle a apprit à jouer de son air innocent pour en tirer ce qu’elle veut. Elle ne fait pas confiance facilement et a plus l’air d’un petit chat sauvage que d’une petite fille en mal d’amour.
Pourtant, le désert affectif est bien là, même si elle s’en défend. Mais comme les enfants, Satya a des rêves, des espoirs, elle pleure quand elle est triste et rit quand elle est heureuse…

[†] Histoire : Patna en 2153… Il y a des villes où tout change et d’autres ou rien n’évolue. Malheureusement pour Satya, elle est née dans un pays riche de légendes et de beautés, mais pauvre en humanité. Les femmes ne sont rien, même pire que ça, moins que rien… Elle est le fruit du travail de sa mère, pauvre prostituée décharnée et ravagée par la maladie, avec un client inconnu, bien évidemment. Née dans un bordel, empêchant sa mère de travailler, elle ne fut pas exactement une enfant attendue. Pourtant, à la naissance de ce bébé chétif, Sohalia sentit une bouffée d’amour l’envahir et l’empêcher de mettre son plan premier à exécution : abandonner l’enfant aux eaux du Gange. Aussi garda-t-elle Satya à ses côtés et l’éleva-t-elle du mieux qu’elle put durant les 6 premières années de sa vie. Six années assez éprouvantes pour Satya qui devait se cacher sous le lit quand sa mère recevait ses clients, ou bien dans le placard et pouvait ainsi assister aux ébats maternels. Autant dire qu’il y avait de quoi être perturbée. Muette, l‘enfant regardait et apprenait…

Puis, ces années prirent fin à la mort de sa mère. Rongée par la maladie, elle s’était éteinte dans l’indifférence générale et tout juste jetée dans le Gange. Et Satya, du haut de ses 6 ans était seule. Mais l’enfant n’était pas timorée ou empotée et dut s’adapter. Pour survivre… N’était-ce pas là le trait de caractère principal de la race humaine ? S’adapter ou mourir… Et Satya n’était pas prête à mourir. Alors, elle dormit dans la rue, rencontra d’autres enfants aussi perdus qu’elle, apprit d’eux, dut se battre avec d’autres pour ne pas se faire voler ce qu’elle avait acquit de ses mains de pie. Même dans la misère, les plus forts écrasaient les plus faibles. Mais Satya était maligne et déterminée et réussit à se rendre utile auprès des plus forts, des gamins de 15 ans qui l’acceptèrent.

Et passent les années et Satya a 10 ans. Et déjà, les prédateurs les plus vils et les plus horribles rodent comme d’horribles monstres pour enlever les enfants et satisfaire les plus bas instincts. Et ainsi disparaissent un jour les amies de Satya, dévorées par ces horribles spectres. Et cette fois, Satya sait qu’elle a eut de la chance… Elle s'en veut d'avoir abandonné ses protégés et sait qu'un jour ou l'autre, elle disparaîtra de même. Car quelle peut-être son espérance de vie dans les rues de l’Inde décadente et viciée ? Elle n’aura pas toujours cette chance…

Et 3 années passent encore, avant que son funeste pressentiment ne se réalise. Il fait nuit, l’enfant vient de voler un riche passant, un étranger à la peau blanche. Si elle avait su… Comment a-t-elle pu ne pas remarquer son air étrange ? Elle s’éloigne, l’air de rien, mais se sent suivie et se met à courir. Elle regarde derrière elle et bute soudain dans quelque chose, s’écrasant lourdement au sol. Elle lève son regard et découvre le pigeon de tout à l’heure. Il sourit alors qu’il a récupéré son bien. Puis, il se saisit de l’enfant qui hurle et se débat. Elle griffe, mais il ne sent rien, elle rue, mais autant taper une montagne. Il finit par la déposer et lui coller une claque à lui démancher la tête, en lui intimant le silence. A moitié sonnée, Satya se tait et pleure… Elle s’est faite attraper par le vilain croquemitaine et va devoir vendre son corps comme tant d'autres enfants malchanceux qui ne manqueront à personne…

Mais ce qui l’attend, jamais elle n’aurait pu l'imaginer, alors qu’elle se réveille finalement dans une cale humide et froide où les lamentations sont le seul bruit environnant avec le clapotis des vagues. Elle ferme les yeux et rêve de l’Inde idéale, l’Inde des héros de légende, les dieux et déesses, des mortels qui s’aiment.

Elle est dans un bateau, elle est perdue, elle ne reverra jamais ses protégés…
Adieu Satya, tu vas mourir, comme tu as vécu, dans l’indifférence générale.

III. Dans la vie courante
[†] Style de combat :Elle a 13 ans et une silhouette de ablette... Que voulez-vous qu’elle fasse à part ruer, mordre, griffer et donner des coups de pieds ? Ah si, elle crie très bien.
[†] Relations : A part sa maîtresse? Aucune pour le moment.
[†] Signes particuliers : Adore raconter des contes de son pays.

IV. En plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Hecker

avatar

Nombre de messages : 738
Age : 30
[P]arti : Loyalistes
[F]onction : Esclave
[S]tatut : Humaine de Nicolas de Valombre
Date d'inscription : 04/09/2006

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: Esclave de Nicolas de Valombre
[L]ignée:
[G]énération:

MessageSujet: Re: Satya Khan [Humaine de Charisma]   Dim 23 Sep - 13:13

Bonjour Bonjour Very Happy

Hum pour ma part je dirai fiche validée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Satya Khan [Humaine de Charisma]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Cours théorique : Darok, Iba, Sana-khan
» Dar''Khan [Guerrier & Garde d''Aetherya]
» Khan. Mutant sauvage [ Téléchargement terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires :: Les Esclaves-
Sauter vers: