J'ai quitté ce monde et je suis revenu transformé
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 .:: Les Sylphides ::.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liliane Van Sogenfaur
.::. Jumelle du théâtre .::.
.::. Jumelle du théâtre .::.
avatar

Nombre de messages : 1054
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : Reine Folle
[S]tatut : Royal
Date d'inscription : 08/01/2006

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de:
[L]ignée: Lilianite
[G]énération: 1ere génération
MessageSujet: .:: Les Sylphides ::.   Ven 22 Juin - 14:20

Le temps file, défile, les trois Parques continuent de filer et couper les existences de nos vies, et pourtant les hommes n'apprennent toujours pas plus de leurs erreurs. Les flocons, éternels et pâles comme les créatures ancestrales peuplant l'Islande continuent leur langoureux et nonchalant ballet, insensibles aux humains mourant de froid sous leurs caresses glacées ou les immortels paradant dans une danse tout aussi étrange et chaotique que celle de ces blanches sphères, insensibles au spectacle qui pourrait s'offrir à leurs yeux si seulement ils voulaient bien s'arrêter, stopper leur dégringolade pour jeter un fugitif regard à tout ce qui se trame d'obscur et de grandiose, de fou et de mystique dans l'enceinte de la tour Mélusine. Nom bien appropriée pour un repaire d'apprentis sorciers, de chercheurs et illuminés. Vicente Sorel, tout comme eux, fut confronté à de nombreux échecs, qui comme un voile opaque d'attentes et d'espoirs déçus, tissé du regret de songes non concrétisés, l'enserrait un peu plus dans une gangue de larmes. Las, épuisé, harassé à force de vains efforts, le vampire retrouvait pourtant à chaque fois le courage, la volonté de puiser de nouveau dans ses ressources, retrouver l'énergie nécessaire à mener à bien son projet... Il ramènerait sa fille adoptive à la vie. Quoiqu'il lui en coûte...

Il lui en coûta la vie.

Après des mois, puis des années d'infructueux efforts, il laissa échapper une nuit, en confidence à Rociel, son créateur et ami intime, ses angoisses et ses doutes à l'idée de ne parvenir à rescuciter la petite Ana. Sans qu'il le sache, le souverain décida de l'aider, et se plongea dans la lecture compulsive de livres traitant de magie, aidé par de nombreux chercheurs de la tour Mélusine qui étaient intéressés par ce projet un peu surréaliste de ramener quelqu'un à la vie. Et en cette nuit glacée, alors que tout espoir semblait perdu, les plaintes douloureuses et le souffle sépulcral des morts vint envahir et finir de refroidir l'atmosphère. Contre toute attente et toute mise-en-garde, Vicente avait décidé de tenter l'expérience, sans passer par une longue et laborieuse série de tests préparatoires. Sans le savoir, l'idéaliste vampire venait d'ouvrir une brèche entre ce monde et l'au-delà, créer un passage entre un plan métaphysique et ce plan physique...

Le lendemain, Rociel pénétra dans une pièce toute scintillante, couverte d'une couche de givre brillant et de glace formant des statues de stalagmites, le cadavre de son infant reposant sur les genoux d'une petite fille étrange qui chantonnait à mi-voix une berceuse espagnole... Fixant son regard sur le Jumeau du Chant, la petite arrêta sa mélodie pour concentrer son attention sur ce nouvel individu. Le souverain quant à lui dévisagea l'enfant sans savoir s'il devait sans méfier (peut-être était-ce elle qui avait tué son ami intime?) ou au contraire bien accueillir la nouvelle venue. Ce fut finalement elle qui perça le silence de sa voix flûtée
"Pourquoi est-ce que Vicente ne me répond pas...?"
Alors Rociel s'approcha, lentement, et avec une douceur infinie, comme s'il eût voulu serrer dans ses bras une poupée de porcelaine, attira contre lui la fillette qui ne pût voir la larme qui glissa le long de la joue glabre et pâle du monarque pleurant la perte de son infant, son ami...
"Viens... On ne peut plus rien pour lui."
Ils sortirent en silence de ce mausolée de glace, et le vampire parût main dans la main avec une curieuse petite fille... La première sylphide


Vicente Sorel repose à présent à ce jour dans une digne sépulture. Nul ne connaît les circonstances de sa mort... à part peut-être Ana, son enfant perdue.

_________________
Rentre ! C'est le moment où la lune réveille
Le vampire blafard sur sa couche vermeille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rociel Van Sogenfaur
.::. Spinner Künstler .::.
.::. Spinner Künstler .::.
avatar

Nombre de messages : 1188
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : Souverain
[S]tatut : Vampire noble
Date d'inscription : 14/01/2006

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: Maître de Nikolaï
[L]ignée: Rociélite
[G]énération: 1ère
MessageSujet: Re: .:: Les Sylphides ::.   Sam 23 Juin - 1:00

Dotés de pouvoirs psychiques, les Sylphides sont des âmes ramenées à la vie dans des corps organiques en fonctionnement (en général celui d'un humain tout simplement vidé de son sang) La nouvelle ne s'est pas encore répandue, bien que des rumeurs circulent... autrement il est fort probable que certains vampires ayant perdu des êtres chers tueraient un humain dont le physique leur plaît pour y réimplanter l'âme du défunt ou de la défunte.

Pouvoirs et particularités:

-Leur corps se transforme au fil du temps pour refléter le moi profond de l'âme ramenée sur Terre (Selon l'époque à laquelle remonte la mort de la personne, si c'était un enfant par exemple, en 100 ans d'après-vie, il aura eu le temps de mûrir... et il est fort probable que s'il est ramené à la vie dans un jeune corps, le vieillessement de son enveloppe se fera anormalement rapidement. Après ce n'est qu'un exemple, il peut y avoir des changements dans la couleur des yeux, des cheveux... Mais attention, les sylphides ne sont pas des métamorphes _des personnes qui prennent l'apparence qu'elles veulent en un clin d'oeil_ Non seulement ces modifications se font sur un plus ou moins long terme, mais elles sont également "irrémédiables" (la nature profonde d'un être ne change pas facilement). De même, ce ne sont pas de trop grandes évolutions qui vont avoir lieu: si vous êtes réincarné dans le corps d'un être foncièrement laid, vous n'allez pas devenir un canon de beauté du jour au lendemain...

-Ils sont capable de percevoir ce que nul autre ne saurait voir: ils sont ainsi assaillis de visions (provenant certainement d'un autre plan) qui sont généralement des indices soit sur le passé d'un lieu/personne, soit une sorte d'intuition sur le futur d'un lieu/personne. En général, les deux ne se cumulent pas... soit dit, un sylphide aura plutôt soit des indices sur le passé, soit des indices sur le futur

-Ils ont un pouvoir personnel (à inventer dans la fiche par le joueur ou la joueuse) qui, à l'instar de leur enveloppe, reflète une partie de leur âme _si ce n'est leur moi profond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
.:: Les Sylphides ::.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A propos des sylphides
» Les Sylphides
» Sylphes et sylphides
» Corps artificielle Sylphides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires :: Autres races-
Sauter vers: