J'ai quitté ce monde et je suis revenu transformé
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ~Tyrannie d'Antiope~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas de Valombre
.::. Vampire Baron .::.
MODÉRATEUR
.::. Vampire Baron .::.MODÉRATEUR
avatar

Nombre de messages : 1430
Age : 33
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : Baron
[S]tatut : Infant de Scylla-Sire d'Iris
Date d'inscription : 20/01/2006

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: [M] de Cassandra
[L]ignée: Rociélite
[G]énération: 3ème
MessageSujet: ~Tyrannie d'Antiope~   Sam 3 Mar - 22:36



Les Femmes reprennent leurs Droits



L'Histoire ...

Notre Monde n'a pas toujours été celui que vous connaissez.

Dans les années 2 000, les mouvements féministes peu à peu se renforcèrent. Les actions déjà effectuées par les Suffragettes d'antan étaient reprises de façon extrême par des Chiennes de Garde et autres associations pensant faire le bien de la condition féminine.

Après plusieurs années de lutte entre les sexes, ce combat prit une toute autre forme. Devenant de plus en plus brutales dans leurs actions, les mouvements prônant la parité prirent le partit de demander rapidement une supériorité des femmes.

En cent ans, les femmes gagnèrent bien plus que l'égalité des hommes. Envahissant toutes les couches de la population, les femmes estimèrent bientôt que cette lutte n'était que légitime.
Après plus de 2 000 années de domination masculine, elles voulaient prendre leur revanche.

Seulement, ce que les hommes ont fait avec bêtise, les femmes n'auraient pas dû le reproduire. Plutôt que d'apparaître comme modérées et justes, les femmes se révélèrent être cupides et extrémistes. Entières, elles gagnèrent tous les postes des gouvernements, venant bientôt à la tête des Nations.

En 2 500, les femmes avaient tous les postes, tous les droits et pensaient presque toutes que les hommes étaient naturellement inférieurs à elles. Mais toutes réunies se montraient capricieuses et inaptes à gérer des Etats. Trop dépensières, trop sournoises et incapables de vivre sans hypocrisie meurtrière, le Monde était devenu un Empire Romain à l'apogée de son Drame.

Il fallait redresser les Nations, sous peine de les voir sombrer comme Rome. Incapables de toutes être au même rang, une femme prit alors le pouvoir, non par la force, mais par un charisme et un pouvoir de persuasion incroyable.

Cette femme, Hippolyte d'Antiope, s'averra être rapidement considérée comme la Reine du Monde, ralliant toutes les femmes à sa 'juste' cause. Elle prit bientôt des décisions radicales.
Les hommes, incapables et pourtant indispensables, seraient réduis en esclavage, pour leur montrer ce qu'ils avaient fait des femmes, en se vengeant par la même en étant plus cruelles.

Certains, les plus forts, les plus beaux et les plus fertiles, furent conservés pour en faire des Reproducteurs, afin qu'ils puissent servir à renouveler les générations.
Certains, peu nombreux, les plus intelligents et les plus dociles, furent gardés pour mettre au point de grand procédés, afin de modifier les gènes portés dans le femmes enceintes, et qu'elles ne mettent au monde que des femmes. Un très petit nombre d'enfant mâle ne serait gardés, destinés à être des Reproducteurs à leur tour.
D'autres, puissants et musclés, ne seraient que des esclaves ouvriers, ne servant aux durs labeurs que les femmes étaient incapables d'effectuer.

Peu à peu, ces règles changèrent la face du Monde. Les peuples régressèrent, les femmes n'ayant en tête que l'argent, le pouvoir et les occupations futiles, peu d'entre elles ne désiraient s'intéresser à la chimie, à l'histoire ou encore à la littérature. Et le Monde retomba bientôt comme longtemps au paravent, oubliant bien vite ses sciences trop modernes, ces technologies comme le téléphone, le nucléaire, ou encore les armes à feu.

Seule la génétique fut préservée, étant essentielle pour créer des femmes, et non une population avec autant de femelle que de mâle, qui pourrait entraîner la rébellion des hommes.

Mais ce qu'ignorait les Femmes, et surtout Hippolyte, c'était qu'en secret, quelques hommes étaient parvenus à s'échapper de leurs chaînes, pour se réunir sous le nom codé de "Héraclès", un clan de rebelles qui oeuvre pour découvrir le moyen de rétablir la situation d'égalité entre hommes et femmes... A moins que ce ne soit pour reprendre le pouvoir destiné semble t il, aux Hommes ?




http://domination.darkbb.com/portal.htm

_________________
En moi amour et souffrance sont inséparables
Et elles se plaisent ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
~Tyrannie d'Antiope~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GABRIELLE & ANTIOPE ? pictures perfect memories scattered all around the floor
» la beauté est une courte tyrannie
» Reconquista. [Gobelins]
» Date de la réunion des nains.
» Antiope - Je ne tiens pas assez à la vie pour craindre la mort...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires :: La quatrième de couverture [Hors-Jeu] :: La pub :: † Ocularis Infernum †-
Sauter vers: