J'ai quitté ce monde et je suis revenu transformé
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eleonor del Mar [Humaine de ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eleonor
.::. Humain .::.
.::. Humain .::.
avatar

Nombre de messages : 36
[F]onction : Humain
[S]tatut : esclave
Date d'inscription : 24/01/2007

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: Esclave
[L]ignée:
[G]énération:
MessageSujet: Eleonor del Mar [Humaine de ?]   Mer 24 Jan - 0:29

I. Renseignements généraux
[†] Nom :Del Mar
[†] Prénom :Eleonor
[†] Surnom :
[†] Âge :23
[†] Race :humaine
[†] Lieu de naissance : Antequera (Espagne)
[†] Parti :n'en a aucune idée
[†] Statut : humain
[†] Fonction :esclave
[†] Sentiments vis à vis des jumeaux et vampires: Ne sais pas qui c'est

II. Descriptions
[†] Description physique :

De longs cheveux châtain clair et une longue silhouette fine, voilà ce qui représenterait le mieux Eleonor. Pas très sportive, préférant passer de longues heures sur son violon ou ses livres, jusqu’à en oublier de se nourrir. Passant du rat de bibliothèque à la divine instrumentaliste en un clin d’œil, grâce à une pointe de blush, de khôl et de rouge à lèvre. Rien de plus, car elle aime rester naturelle pour ne pas assombrir la beauté du violon. Ses mains sont à la hauteur de ses passions, fines et agiles, aussi à l’aise avec un archet qu’avec un stylo. Tout à son art dévoué, elle a même fait graver sur sa hanche droite une note de musique et une plume. Ses longs cheveux toujours lâchés servent à dissimuler ses oreilles qu’elle trouve un peu trop décollées à son goût. Son cou est toujours orné d'un magnifique médaillon finement ciselé aux initiales de sa défunte mère "MDM", Maria Del Mar. Le bijoux renferme une chose toute aussi précieuse aux yeux de Eleonor que son violon, une photo de ces parents lui souriant joyeusement.


[†] Description caractérielle :

Eleonor vit pour sa musique et chaque note fait vibrer son âme jusqu’à lui en faire oublier la futilité du monde. D’un caractère plutôt joviale et infantile, elle aime s’amuser d’un rien et sais rire facilement d’elle-même. Mais à chaque qualité ses défauts, Eleonor est plutôt du genre têtue et à horreur de se soumettre. Elle aime imposer ses idées et les défendre avec ferveur. Forte tête, elle déteste l’autorité et a toujours eut du mal à se plier aux règles, elle aime sa liberté et sait l’affirmer haut et fort. Plutôt considérée comme une sauvage par ses connaissances, elle ne loupe pourtant pas une occasion de s’amuser avec ses rares amis et laissera alors libre court à ce qu’elle appel ses « moments de folie passagère ». Eleonor, malgré ses effort et sa joie de vivre n’a pourtant jamais réussi à se débarrasser de ses terreurs d’enfance, elle déteste le noir jusqu’à en hurler, mais elle garde le secret, n’osant révéler cette phobie idiote mais pourtant si pesante.


[†] Histoire :

Eleonor est née il y a de cela 23 ans dans un petit village côtier du sud de l’Espagne. Son premier cri fut certainement la dernière chose que sa malheureuse mère entendit, elle s’éteignit le soir même, laissant Jorge seul face aux devoirs de parents.
Jorge, le père de Eleonor, luthier de profession, lui a donné dès son plus jeune âge la passion des instruments à cordes, mais le préféré de la jeune fille se révéla très tôt être le violon.
Au lieu de jouer sur la plage comme les enfants de son âge, elle passait des journées entières à regarder son père confectionner amoureusement les magnifiques instruments. Elle le regardait ébahie choisir avec précaution le bois qu’il utiliserai, car comme il le lui avait enseigné, la qualité du bois défini la qualité sonore de l’instrument. Eleonor acquiesçait alors silencieusement et continuait de graver dans sa mémoire le moindre geste de son père.

Un jour, il lui permit enfin de choisir elle-même le précieux matériau, son choix se porta sur de l’ébène foncé et de l’érable pour le manche. Elle caressa le bois et ressenti les vibrations ainsi qu’une douce mélodie l’envahir, ce seraient ceux là.

Son père passa alors des jours et des nuits à confectionner le magnifique instrument dont il refusait de lui dévoiler le nom du commanditaire. Jalouse, elle refusait de l’aider à cette commande, imaginant déjà un riche idiot tirant des plaintes affreuses de ce délicat violon qui lui avait parlé si agréablement.

Puis vint son anniversaire, son père lui offrit alors le somptueux instrument. Il y avait gravé l’emblème que la petite fille s’amusait à dessiner depuis toujours en guise de signature, une note de musique et une plume.

Depuis ce jour, elle n’eut de cesse que d’apprivoiser l’objet jusqu’à l’excellence. La petite bourgade devenant trop petite pour son talent, elle dût à contrecoeur quitter ses parents pour gagner la capitale. Madrid et la plus prestigieuse des écoles de musique lui ouvrirent les bras et elle si jeta sans remords.

Elle restait alors des heures à compiler les ouvrages de la grandes bibliothèque, avide de savoir et de connaissances sur la musique et son histoire. Elle apprit à jouer de plusieurs instruments, mais revenait toujours à son premier amour, le violon.

Destinée à une magnifique carrière, elle fût alors recrutée par l’orchestre philharmonique de Londres comme premier violon .Applaudie et ovationnée, elle transmettait son amour de la musique dans chacune de ses notes, le violon et l’archet étant devenu des extensions de son corps, elle et lui ne faisait plus qu’un désormais.
Le public conquis et comme envoûté se laissait aller aux larmes ou au rires transmis par les douces mélodies. Les rêves d’Eleonor se réalisaient enfin, mais sans le savoir ils allaient se transformer en véritable cauchemar.

Alors que l’orchestre sillonnait l’Angleterre pour une série de concert, elle se retrouva au mauvais moment au mauvais endroit. Comme à son habitude, elle avait emporté son violon pour jouer sur la plage à la lumière de la lune et c’est là que tout bascula. Des cris, un bateau emportant des corps. Elle n’aurait sûrement pas dû s’approcher plus pour voir ce qu’il se passait. Puis une violente douleur à la nuque et les ténèbres.
Elle se réveilla ensuite dans les calles du bateau, entourée de gens apeurés aux yeux agares, parlant de vampires et des enfers, de mort et de sang. Elle resserra contre elle son précieux violon et ne voulu pas prêter attention à ces sornettes, préférant jouer de puissantes mélodies endiablées dans sa tête.
Au bout de quelques heures où peut être de quelques jours, elle ne savait plus, le navire accosta et déchargea son grouillant fardeau sur le rivage de l’Islande…




III. Dans la vie courante
[†] Style de combat : Eleonor n'a pas apprit à se battre sauf dans les combats musicaux, archet contre archet
[†] Relations :aucune pour le moment
[†] Signes particuliers : Un tatouage sur la hanche droite représentant une note de musique et une plume

IV. En plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas de Valombre
.::. Vampire Baron .::.
MODÉRATEUR
.::. Vampire Baron .::.MODÉRATEUR
avatar

Nombre de messages : 1430
Age : 33
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : Baron
[S]tatut : Infant de Scylla-Sire d'Iris
Date d'inscription : 20/01/2006

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: [M] de Cassandra
[L]ignée: Rociélite
[G]énération: 3ème
MessageSujet: Re: Eleonor del Mar [Humaine de ?]   Mer 24 Jan - 0:45

Bienvenue Eleanor!
Je valide ta fiche! Bon RP! Wink
Comme tu recherches un maître, n'oublie pas de faire ta demande dans le topic approprié Very Happy

_________________
En moi amour et souffrance sont inséparables
Et elles se plaisent ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eleonor del Mar [Humaine de ?]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Lassitude de la vie humaine -Terminé-
» Eleonor Luvieh [Prêtresse de néera]
» La connerie humaine est sans limite !!!...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires :: Les Esclaves-
Sauter vers: