J'ai quitté ce monde et je suis revenu transformé
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vianey Meyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Vianey Meyer   Ven 17 Avr - 22:22

I. Renseignements généraux

[†] Nom : Meyer
[†] Prénom : Vianey
[†] Surnom : Pas de surnom
[†] Âge : 22 ans
[†] Race : Humain
[†] Lieu de naissance : Norvège
[†] Parti : Résistant
[†] Statut : Pauvre
[†] Fonction : Fournisseur résistant
[†] Sentiments vis à vis des jumeaux et vampires: Il ne les porte pas dans son coeur. Il les déteste, comme beaucoup d'Humains, mais, à vrai dire, Vianey en a une peur bleue.
Face à un vampire, le jeune homme ne pense plus qu'à une chose : se tirer vite fait.
Cependant, il surmonte sa peur pour combattre les vampires. S'ils dispairaissaient seulement...


II. Descriptions

[†] Description physique : Ah. Le physique de Vianey. Celui-ci lui a souvent sauvé la mise...
De taille moyenne et finement charpenté, le jeune homme ne semble pas très costaud - et ce n'est pas qu'une impression. Habillé, son corps pourrait presque sembler féminin, c'est dire... Sa peau, pâle sans être blafarde, contraste vivement avec ses cheveux noir corbeau. Ceux-ci sont très lisses, coupés plus ou moins n'importe comment, ce qui fait qu'il a des mèches de longueurs très variable. Une épaisse frange lui couvre une partie du visage, et ses cheveux sont longs sur la nuque.
Ses traits sont très fins. Il a l'air presque noble... La forme de son visage reste masculine, avec une mâchoire carrée, mais aux angles arrondis. Ses joues sont également un peu creusées. Ses lèvres, par contre, sont étonnament charnues - mais celà ne lui va pas mal ; et son nez droit reste fin comme celui d'une fille.
Ses yeux, surtout, sont particulièrement remarquables. Bruns foncés, ils sont très doux, avec des longs cils noirs. Je ne sais pas si vous en avez déja rencontrés, mais certains garçons - et filles, qu'en sais-je ? - ont le rebord de la paupière inférieure naturellement sombre, ce qui fait comme si la personne s'était souligné le regard d'un trait de khôl. Vianey est comme ça. Tout cela rend un regard très bon ; comme celui d'un âne, si vous avez déja prêté attention aux yeux de ces animaux.
Mis à part ce regard typiquement humain, le physique de Vianey ressemble étonnament à celui d'un vampire - si l'on ne regarde pas trop près. On l'a bon nombre de fois pris pour une de ces créatures, et, sans ça, le jeune homme servirait sûrement de nourriture à la table des nobles...

Question vêtement... Le jeune homme s'habille classe, en costume le plus souvent. Il en a un gris perle, et un noir. Quelquefois, il est même un peu gothique. Vianey adopte le style le plus classique des vampires, sobre et élégant.

[†] Description caractérielle : Vianey est ce qu'on peut appeler un... humain simple. Avec toutes les faiblesses propres à cette race. La peur ne lui est pas inconnue, la peur qui saisit les tripes, et qui fait agir de façon méprisable pour sauver sa peau... Il est faible, oui. Pas au combat, là il se débrouille tant qu'il a des cartouches, mais mentalement. Comment ça, il fait partie de la Résistance ? Pour lui, disons que la Résistance, c'est une protection, un rempart entre lui et les vampires. Mais s'ils pouvaient disparaitre, ce serait génial, bien entendu... Aussi, Vianey fait tout son possible pour fournir la Résistance en produits variés : nourriture, vêtements, objets divers, armes...
C'est un garçon très solitaire. On comprend pourquoi en lisant son histoire, d'ailleurs... Il est toujours plongé dans ses pensées, et est très maladroit dans ses relations aux autres. Un rêveur. Il peut parfois sembler sec et cassant, surtout quand on essaie d'être gentil avec lui, mais ce n'est que parce qu'il n'a pas l'habitude de la bonté. Pourtant, malgré cela, il aimerait bien qu'on s'interesse à lui. Qu'on lui pose des questions. Qu'on rie avec lui... Oui, ça lui plairait bien d'être le centre d'attention, pour une fois. Mais il ne fait cependant rien pour se faire remarquer.
Il aime lire, et puis dessiner. Ses dessins sont assez bizarres. On ne peut pas dire qu'ils soient très réalistes, mais une personne qui s'y connait dirait qu'il a du potentiel, un potentiel inexploité. Ses dessins sont faits, en général, au charbon sur des murs gris. Les traits sont épais, le rendu sale. On voit des visages, des rouages, des ailes quelquefois...
Un autre de ses jardins secrets : la musique. Fan inconsidéré de la musique du siècle dernier, un style particulier, nommé "rock". Une force émane de certaines chansons, qui a été perdue dans les mélodies actuelles. Vianey a piqué un casque et trouvé de vieux CDs ; il a bidouillé de vieux trucs, finalement pas bien compliqués, et le voila avec une belle bibliothèque musicale stockée dans la mémoire de son casque dernier cri. Mais il ne fait qu'écouter ; il ne joue d'aucun instrument et sa voix n'est pas bien exceptionelle.

[†] Histoire : Il y a 22 ans, dans un hôpital d'Oslo, en Norvège, un matin de Novembre, naissait un petit garçon. L'accouchement se passa très mal.

"Le petit est sauvé, mais elle perd beaucoup de sang !"
"Line ! Line !"
"S'il vous plait, sortez monsieur ! Venez..."

On ne réussit pas à sauver Line, qui mourut d'hémorragie en donnant le jour.
Vianey vécut donc avec son père, un scientifique qui étudiait... Il ne savait pas exactement... Les comportements des cellules, peut-être. Enfin, Vianey ne savait pas très bien, mais c'était quelque chose comme ça. Ils habitaient une petite maison, un peu à l'écart de la capitale, avec un grand jardin et une colline, juste à côté, où on pouvait faire de la luge. Le père n'était pas souvent à la maison, mais il était très gentil et gâtait Vianey. A l'école, dans son groupe d'amis, le petit était toujours celui qui reste à l'écart et qui ne parle pas beaucoup. Il était passionné par les machines, les armes à feu, et les animaux fantastiques... Dans son coin, il dessinait, ou il rêvait à ses créatures et machines fabuleuses.
Le jour de ses 5 ans, en cadeau, son père lui offrit un beau pistolet-jouet "à patates". On mettait une pomme de terre épluchée et en petit morceaux dans le réservoir, et ça tirait des boulettes de patate. Et, croyez le ou non, mais c'est de là que vient l'habileté de Vianey avec un revolver.
Ils étaient heureux, tout les deux. Surtout Vianey, à qui Line ne manquait pas, vu qu'il ne l'avait jamais connue.
Mais le père, encore jeune, se trouvait sous-exploité là ou il travaillait. Il voulu aller tenter sa chance en Amérique, comme bon nombre de scientifiques... Le père et le fils quittèrent donc leur Norvège natale pour prendre un vol en direction de New-York. L'avion n'arriva jamais à destination. C'était un disfonctionnement qui avait causé le problème ; et tout cas, l'avion se crasha dans l'eau, à peine à quelques kilomètres de la côte.
Les secours ne tardèrent pas à arriver. L'accident n'avait pas fait beaucoup de morts... Mais le père de Vianey faisait partie des malchanceux.
Le gosse resta à l'hôpital quelques jours, le temps de se remettre du choc, puis il fut placé dans un orphelinat, n'ayant aucun oncle, tante, grand-père ou grand-mère pour s'occuper de lui.
Ce furent des temps assez dûrs. Oh, je ne vais pas stéréotyper l'orphelinat, non ! Le personnel était en règle générale très gentil, il n'y avait pas de châtiments corporels ou quoi que ce soit... Mais Vianey y était encore plus reclu que dans son ancienne école. Il restait dans son coin, et, alors que ses "camarades" aux joues roses et plein d'énergie se faisaient adopter, lui grandissait dans cet endroit, avec comme souvenir de sa vie d'avant son pistolet-patate, qu'il avait récupéré avec quelques affaires, dans son petit sac.
Ainsi, Vianey vécut 10 longues années d'isolement. Mais, une nuit - il avait alors 15 ans - il disparut. Quand il se réveilla, il avait un abominable mal de tête, et il ne savait pas ou il était... Une chambre miteuse... Un homme vint le voir. Un vieil homme, pâle comme la mort, des cheveux encore sombres malgré son grand âge. Il lui expliqua ce qui lui était arrivé. Tout. L'enlèvement, les vampires, et sa nouvelle vie... Bien sûr, il n'avait pas le choix de son avenir -

"Sinon, tu finira d'une façon vraiment idiote..."

Dit le vieil homme en retroussant les lèvres.
Donc, voici Vianey esclave d'un vampire. Le vampire avait un autre garçon à son service, un jeune homme du même âge que Vianey, mais bien plus optimiste que lui. En effet, Vianey dévellopa une peur incommensurée des vampires, bien que leur maître ne soit pas vraiment mauvais ; et le garçon se soumettait donc corps et âme à eux. Il n'osait rien dire ou faire qui eut pu contrarier un vampire. Il vivait dans la terreur permanente, pendant 6 ans cette fois, au service du maitre. C'est pendant ces longues années qu'il apprit tout ce qu'il sait sur cette race maudite. Et celà aurait continué encore longtemps si, un jour, son ami - le premier qu'il aie jamais eu - ne s'était pas mis en tête de s'évader. Il avait repéré un trou dans le mur d'enceinte, disait-il. Ils allaient s'enfuir, tout les deux !
Vianey avait vraiment la trouille de faire ça, mais il ne voulait pas passer pour un dégonflé ni, surtout, être séparé de son ami. Une semaine plus tard, une fois l'évasion parfaitement planifiée, les deux compagnons se coulaient hors de leurs lits. Et, sans mentir, tout se passa parfaitement bien ! Jusqu'à un certain moment... Alors qu'ils se glissaient par le trou du mur, un gardien repéra l'ami de Vianey, qui était encore du mauvais côté du mur. Rien ne servait de s'enfuir, il le savait, car le gardien, vampire, était extrèmement rapide... Mais ce n'est pas pour cela qu'il ne bougea pas. Il savait que, s'il rejoignait Vianey, le gardien apercevrait celui qui avait échappé à sa vue.

"Sauve toi ! Va t'en !"

Lui murmurait-il avec empressement. Et Vianey obéit. Le coeur fendu, certes, mais il abandonna son ami pour s'enfuir le plus loin possible !
Il marcha, marcha des jours et des nuits, pour finalement arriver dans la capitale... Il ne sait pas ce qu'est devenu son ami, s'il est mort ou en vie, et il ne retourna jamais dans la ville en question.
Tout d'abord, Vianey vécut caché dans les bas-fond de la ville. Mais, un jour, il eut vent de la Résistance... Le courage ne l'étreignait pas, au contraire... Mais il n'y avait pas d'autre alternative. Pour rien au monde Vianey ne serait redevenu serviteur d'un vampire ! Il contacta donc le réseau tant bien que mal, et fut accepté après un minutieux examen - il est vrai que le jeune homme ressemblait à un vampire ! -, il fut accepté. Tout d'abord, il ne servait pas à grand-chose, mais il proposa, de son propre chef, de devenir fournisseur. Les autres étaient surpris, mais content, car c'était une activité à risque et que plus on avait de sources d'approvisionnement différentes, mieux c'était. On lui procura alors un costume gris clair, très élégant, au cas ou il se faisait voir dans un endroit innaproprié. Ainsi habillé, sans y regarder de trop près, le jeune homme semblait vraiment vampire.
Il commenca donc ses activités. Plus d'une fois, son apparence lui sauva la mise ! Un jour, il réussit même à piquer des flingues, et il en garda un pour lui. Quant à sa dague, on lui a donné quand il a rejoint la Résistance.

Mais finalement, ce qui devait arriver un jour ou l'autre arriva. La Résistance fut découverte. Comment ? Cela, Vianey ne l'a pas vraiment compris. Il ne garde de ce moment qu'un souvenir confus... Ce jour là, le jeune homme n'était pas au Q.G ; il était allé piquer des ustensiles de cuisine. Quand il revint, les vampires étaient encore là. Vianey alla alors se cacher en attendant qu'ils partent, et, par chance, il tomba nez à nez avec Evy et quelques résistants qui s'enfuyaient. Il partit naturellement avec eux et quand le chef leur fit part de sa décision de se cacher carrément au Palais, il le suivit. Que faire d'autre ?
Pour l'instant, il ne s'est pas fait attraper. Il reste bien à l'écart des vampires, planqué... Son travail de fournisseur est bien plus ardu, et il ne ramène quelques armes que très rarement, se contentant en général de la nourriture.
Pourtant, il n'est pas plus courageux qu'avant. S'il se faisait attraper, il serait bien capable de dénoncer la Résistance pour sauver sa peau... Mais il n'ira jamais trouver les vampires de son propre gré, pas question ! Vianey est bien trop lâche pour ça...


III. Dans la vie courante

[†] Style de combat : Hum... Pas un combat loyal. Plutôt adepte des coups bas, Vianey, dans ce genre de situation, ne pense qu'à sauver sa peau. Il n'hésitera pas à frapper dans le dos, ou bien à achever un homme/un vampire a terre. Sa volonté de survivre est très poussée ; il n'abandonnera pas tant qu'il pourra bouger... Mais s'il le peut, il s'enfuira sans hésitation. Il essaiera bien de sauver ses compagnons s'il n'est pas seul, mais il ne tentera pas l'impossible s'il a peu de chances de réussite.
Comme arme, Vianey possède un revolver, et une dague de moyenne facture. La dague, c'est pour le corps à corps, et le flingue, pour tirer de loin (et dans le dos). Le jeune homme est plutôt bon tireur ; mais il se débrouille moins bien au combat rapproché, qu'il évite. Dans ces cas-là, il tentera de trancher les tendons d'achille de son adversaire.

[†] Relations : Pour le moment, aucune. son ami est mort, et Vianey vient de rentrer dans la Résistance.
Relativement aux autres races... Il hait et craint les vampires, tout en connaissant beaucoup de choses sur eux : leurs pouvoirs et comment les tuer, principalement. Quant aux Incarnés, Fantômes et
Sylphides... Il pense que c'est des légendes, et ne s'est jamais occupé d'en savoir plus sur eux.

[†] Signes particuliers : Vianey est une personne très vive et rapide, mais pas très costaude.
Ses dessins interpellent, et semblent posséder une certaine force brute (pas de magie, vous inquietez pas ^^).


Dernière édition par Vianey le Sam 18 Avr - 18:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rociel Van Sogenfaur
.::. Spinner Künstler .::.
.::. Spinner Künstler .::.
avatar

Nombre de messages : 1188
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : Souverain
[S]tatut : Vampire noble
Date d'inscription : 14/01/2006

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: Maître de Nikolaï
[L]ignée: Rociélite
[G]énération: 1ère
MessageSujet: Re: Vianey Meyer   Sam 18 Avr - 14:49

Bonjour et bienvenue.

Il y a un petit souci avec votre fiche: elle est au goût de l'ancien système. Je sais que ce n'est pas très clair dans l'histoire actuelle mais le repaire des résistants a été découvert par les Gardiens qui ont massacré quasiment tout le monde; seule une poignée de résistants, conduits par le chef Evy ont réussi à s'enfuir et se sont réfugiés, tenez-vous bien... au Palais.
Ils se sont mêlés aux autres humains et si certains ont été repérés, d'autres ont survécu, soit en devenant serviteur/calice, soit en se planquant suffisamment bien.

Ce que je pourrais vous proposer, c'est de garder votre histoire telle quelle (à peu près) mais Vianey s'adapterait à la situation: il serait désigné pour alimenter les humains qui se planquent au Palais (sachant que la cuisine est dans le secteur humain où les résistants ont le plus de chance de passer inaperçu; pour les armes ce serait autrement plus périlleux d'en piquer.)

Je vous laisse réfléchir à ces remaniements, et reste à votre disposition pour toutes questions ou éclaircissements éventuels.

P.S: Sinon, pour le caractère et le physique c'est tout bon Wink
Je vous demanderais juste de bien vouloir réduire votre signature pour la mettre aux normes du forum, s'il vous plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vianey Meyer   Sam 18 Avr - 15:21

Merci !

J'ai rajouté un paragraphe pour mettre l'histoire à jour et changé ma signature.
Par contre, même en cherchant, je n'ai pas vu où cet évenement est résumé... Je voudrais bien le lien si c'est possible Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rociel Van Sogenfaur
.::. Spinner Künstler .::.
.::. Spinner Künstler .::.
avatar

Nombre de messages : 1188
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : Souverain
[S]tatut : Vampire noble
Date d'inscription : 14/01/2006

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: Maître de Nikolaï
[L]ignée: Rociélite
[G]énération: 1ère
MessageSujet: Re: Vianey Meyer   Sam 18 Avr - 17:40

C'est dans L'Histoire... ou ce qui arriva par la suite que le massacre est décrit plus que succinctement (oui, il reste beaucoup de choses à éclaircir mais comme l'on prépare un grand projet dans l'ombre pour le forum, cela ne servirait déjà plus cet été.)

L'Histoire... ou ce qui arriva par la suite. a écrit:

Loin de la cour, pourchassant les traîtres hérétiques, les gardiens fidèles veillaient à la sécurité d'une nation trop longtemps laissée en proie, laissée la proie de sa propre folie.
Un sanglant massacre couronna la découverte du repaire de résistants. Et vole le sanglant émail, trace en cette nature vierge et inflexible la marque de leurs délires indicibles...

Que resta-t-il après le passage du Commandant Scordard et ses troupes?
Guère plus qu'un charnier puant, il faut bien l'avouer.
Qu'était ce "guère" obstiné qui restait cependant?
Un groupe d'irréductibles, pas forcément gaulois mais résistants c'est certain.
Evy et une poignée de rebelles parvinrent à s'enfuir, pourchassés au travers la ville et, ironie du sort, ne trouvèrent refuge... qu'en la gueule du loup.

Juste un détail encore: Evy et les résistants en fuite vont directement dans le Palais quand ils sont poursuivis... donc pas de délais de réflexion. Les Gardiens savent que la poignée de résistants survivants se sont planqués au Palais, mais ils croient les avoir tous retrouvés et massacrés, donc a priori les résistants actuels bénéficient d'une relative (très relative même ^^") sécurité.

J'aurais dû être plus explicite dans mes explications, désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vianey Meyer   Sam 18 Avr - 18:03

J'avais pas vu ! Pourtant j'ai lu l'histoire ; je devais comencer à fatiguer (hum hum)...
C'est corrigé :]
Revenir en haut Aller en bas
Rociel Van Sogenfaur
.::. Spinner Künstler .::.
.::. Spinner Künstler .::.
avatar

Nombre de messages : 1188
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : Souverain
[S]tatut : Vampire noble
Date d'inscription : 14/01/2006

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: Maître de Nikolaï
[L]ignée: Rociélite
[G]énération: 1ère
MessageSujet: Re: Vianey Meyer   Sam 18 Avr - 18:07

Merci beaucoup pour ta patiences et ces modifications

Fiche Validée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vianey Meyer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vianey Meyer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» [Validée]Lil Meyer [En Cours]
» Charlotte Meredith Meyer
» Les ONG, instruments des gouvernements et des transnationales ?
» idées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires :: Résistants et indépendants-
Sauter vers: