J'ai quitté ce monde et je suis revenu transformé
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Faraway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sauren Loarwenn
.::. Vampire esclave .::.
.::. Vampire esclave .::.
avatar

Nombre de messages : 412
Age : 28
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : [E] de Djynn Alemiel
[S]tatut : Vampire
Date d'inscription : 20/02/2007

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: [E] de Djynn Alemiel
[L]ignée: Rociélite
[G]énération: 7eme génération
MessageSujet: Faraway   Sam 5 Juil - 14:48

Le pas lourd, il errait dans les coursives de ce navire de perdition, sous un ciel plein d'étoile qui brillait par leur absence... Les lumières de l'espoir s'étaient envolées, éteintes sous ce voile sombre qui recouvrait l'horizon. Même Dame Lune ne daigna point se montrer. Pourtant, on la devinait, proscrite, derrière ses linceuls grisonnant.

Dirty little secret
Dirty little lies
Say your prayers and call me rare
Save your soul tonight

Le palais avait un goût de langueur hivernale, ses couloirs semblaient désert de toute âme en peine. Par les grandes fenêtres, ouverture sur un monde silencieusement inaccessible, l'horizon était noir... Funeste présage?
Il avançait vers une destination encore inconnue. Il avançait dans l'antre des monstres de ce temps. Ce lieux abandonné de toutes grâce divine, laissé au mains mutilé du malin. Aucun culte ne pourrait les sauver, et ils n'avaient aucune envie d'être sauvé...
L'air glacé s'insinuait dans les poumons décharnés de la créature, lui donnant un semblant de vie, là où la mort était chose courante. Comme une araignée perdue dans la toile prédatrice, il laissait courir cet air sur son cadavre, lui procurant ainsi un de ces doux frissons.
Les violons crissaient, et la mélodie s'emballait dans un tumulte de pensées malsaines.

Drift among the faithfull
Bury your desires
Aberrations fill your head
You need a place to hide
And I am

Recouvert d'un manteau de cuir noir, il avançait lentement, âme perdue...
Son regard vagabondait aux recoins des couloirs, ses yeux illuminaient les portraits oubliés qu'il croisait. Il était muni d'un carnet de papier jaunit, griffonné de part et d'autre.
Cette nuit, sa liberté avait été acheté...
Chaque maîtresse avait des méthodes différentes pour jouir de leur bien... Ce qui donnait aux esclaves, à chaque fois, une nouvelle existence, leur évitant ainsi de tombé en décrépitude dans la banalité d'un monde dont ils ne font plus parti. Une humanité arraché pour un plaisir charnel. Et aucun dieu ne pourrait empêcher cette fatalité.
Cela faisait à peine une nuit qu'il avait été acheté par la douceur flamboyante rousse. Une dame d'un charme envoûtant et d'une folie égale à son charme. Une fille de Liliane... Une fille aliéné, au regard empli de sagesse sur le monde.

When your world’s come crashing down
I want to relive.
Your god is looking down on me!

Et les violons s'élevèrent une fois encore, produisant une mélodie effroyablement humaine. Les accords s'enchaînèrent, touchant le ciel, dessinant un tableau aux dominantes sombres.
Artiste, ne vois tu pas ta destinée?
Déchiré...
Murmures et paroles à peine audible à l'orée du domaine, la curiosité l'envahit. Qui était ce? Ce château de féerie morbide n'était pas si désert que le vampire l'avait perçu?
Son pas se fit plus rapide, l'errance se fini sur une note de duo. Le ciel et la terre n'était plus source de réminiscence... Les lumières étaient réapparues, lustre salvateur...
Apparu dans un coin sombre du hall de cette infâme demeure, une silhouette blanche disparaît derrière les portes de l'Enfer... Sauren ne se doute point de la tragédie qui se joue autour de lui...

Acteur malgré lui, le vampire reste près des murs si froid de cette antichambre, attendant la damnation promise...

When your world’s come crashing down...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-is-angel.skyblog.com/
Gabriel Sellas
.::. Humain .::.
.::. Humain .::.
avatar

Nombre de messages : 615
[P]arti : Officiellement loyaliste
[F]onction : Tailleur
[S]tatut : Humain libre
Date d'inscription : 05/07/2007

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: De sa folie.
[L]ignée:
[G]énération:
MessageSujet: Re: Faraway   Dim 13 Juil - 17:52

L'éclat de l'organza sur une épaule d'albâtre, la musique de la soie douce sur une gorge de marbre, les griffes morbides de la mort sur un coeur encore palpitant...Chut, écoute, entends, elle chante, elle murmure...Entends, laisse toi prendre par les sonates de sa cruelle mélodie...Et par delà..Vois...Vois le visage de cire qui fond...vois, les rigoles de ténèbres s'écoulant sur des joues qui, peu à peu, se creusent d'amertume et de haine...L'air est lourd, vicié...Le chant éponyme, envoutant...mortel...Sens...Sens cette aura étrange, séduisante, vicieuse qui appelle par delà la conscience...Tu souris Tailleur, tu souris...Car le chant éveille les démons qui dorment en tout hommes, il éveille doucement la noirceur du coeur, il corrompt l'adorateur de la lumière et rien n'est possible.

L'ombre...Ombre...C'est tout ce qu'il est en cette heure fatidique où ce joue le destin de ceux qui ce sont prit pour dieu...Car le Divin est égoïste, il n'accepte point de rival...C'est comme une volute d'atroce qui se répand dans le château, comme un prélude a l'horreur...L'équilibre précaire se fend, la balance vacille..Le Bien ou le Mal ? Qu'importe n'est ce pas ? La Folie n'est ni l'un ni l'autre, elle est un tout et cela...L'ordinaire ne l'a jamais compris...

-Enfin...La Folie ouvre les yeux et son rire s'écoule a travers les couloirs froids de ce palais des horreurs...

Murmure-t-il. Pour lui même ou pour cette ombre qu'il distingue dans le noir ? Allez savoir ce qu'exprime ce sourire figé sur son visage aux traits trop noble et noirs pour être angéliques. L'éclat d'obsidienne de ces prunelles s'éclaire d'un rire bien trop étrange, bien trop libre pour un esclave, bien trop mortel pour un éternel...Une main fine, nerveuse repousse, presque inconsciente, la rebellion d'une mèche d'ébène, dans l'autre main scintille la petite braise d'une cigarette au début de sa vie...Il semble bien trop calme, bien trop serein alors que le Chaos hurle dans le vide...

-Intéressant...n'est ce pas ?

Cette fois, pas de doute, le feu des orbres noires se posent sur l'ombre, impénétrables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauren Loarwenn
.::. Vampire esclave .::.
.::. Vampire esclave .::.
avatar

Nombre de messages : 412
Age : 28
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : [E] de Djynn Alemiel
[S]tatut : Vampire
Date d'inscription : 20/02/2007

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: [E] de Djynn Alemiel
[L]ignée: Rociélite
[G]énération: 7eme génération
MessageSujet: Re: Faraway   Mar 15 Juil - 20:59

Lointain était le temps bénit du règne des Jumeaux, où la folie et le chant ne faisait qu'un. Il était loin, et s'éloignait à chaque seconde... Le Prince déchu s'en était allé, aidé par une fille de celle qui l'avait renié, quittant ce domaine qui fut sien... Dans sa blancheur exquise, beauté funèbre s'efface dans les brumes des terres damnées.
Second acte d'une horrible tragédie, la fin d'un monde retentissait déjà dans les esprits torturés des spectateurs, impuissant face aux puissants.
Le chant s'était éteint, les lueurs malsaines d'une flamme au sommet d'une bougie se faisaient faible, les ténèbres s'emparaient une fois encore de leur territoire, précédant un chaos certain.

Debout dans l'ombre, le serviteur observait... Ce courroux glacial qui envahit le palais à l'instant où le souverain réprouvé quitta son royaume, et le bruit sourd de la porte qui se referme inévitablement sur son visiteur. Indésirable devenir... Il savait, il reconnu les protagonistes, mais le vampire n'avait pas toutes les pièces du puzzle pour comprendre les méandres de ce drame.
La Reine passe... Éternelle beauté, d'une pâle blancheur, neige sur la tombe de la sagesse mortelle.
Retournement de situation, duel royal, et l'humble serviteur baisse la tête en Sa présence. Il la craint, Elle, folle princesse d'un monde si sombre... Mais son allégeance va à son père de lignée... Dilemme atroce. Esclave d'un monde sans attache, Sauren est un Rocélite avant tout.

Ce terrible spectacle est l'acmé d'une tragédie se déroulant dans ce palais, aux allures de palais grecs. Où sont Phèdre, Bérénice ou même Iphigénie? Compagnon d'infortune que le destin à liés aux drames pour toujours.

Les gemmes d'émeraudes ne brillent plus, laissant les ombres entrer...
L'ombre... Que fut elle en cet instant, à part banal futilité. Dans la valse des mots qui emplissait la salle, seul les deux suzerains dansaient, l'assistance se faisant spectatrice silencieuse.
Silencieuse tels des cadavres dans leur linceul, statue du passé, toujours présente. Témoin des tourments d'un monde qu'ils n'avaient semble-t-il pas quittés, mais dont ils ne faisaient plus parties.

Arraché à cet vision par une voix qui semblait provenir de son dos, Sauren quitta un instant des yeux la Reine pour se retourner vers ce fou qui osait briser le silence de l'assistance, d'une lenteur surnaturelle. Ses traits s'étaient durci, devenant marbre devant le vivant. Le dévisageant du regard, le vampire sentit la liqueur carmine parcourir son corps... Un humain, et pourtant... Ses yeux étaient du noir d'ébène, lui donnant un visage fort singulier. Une lueur se languissait dans ces joyaux, inconnue du serviteur aux cheveux de feu...
Comme un réflexe malsain, les émeraudes se posèrent aux premiers instants sur le cou du pauvre fou, puis remontèrent vers son visage si... inhumainement humain.


"Intéressant dites vous?... Je dirais plutôt inquiétant..."
Souffla-t-il en jetant un regard à la grande porte de bois que venait de franchir Rociel

Les sombres nappes de nuages semblaient rendre l'avenir
incertain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-is-angel.skyblog.com/
Gabriel Sellas
.::. Humain .::.
.::. Humain .::.
avatar

Nombre de messages : 615
[P]arti : Officiellement loyaliste
[F]onction : Tailleur
[S]tatut : Humain libre
Date d'inscription : 05/07/2007

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: De sa folie.
[L]ignée:
[G]énération:
MessageSujet: Re: Faraway   Ven 25 Juil - 14:27

Lentement, l'orbe de ténèbres de ses prunelles se ferma. Lentement, si lentement.Comme un acteur au ralenti, comme un errant sur le fil du temps, il porta la cigarette a sa bouche, inspira et exhala la..vie. Cette vie qui faisait défaut à ce mort encore debout. Le Fou n'est pas aveugle, il a vu l'oeil tourné sur sa gorge, l'étincelle. Mais il en rit, il en rit doucement.

-Inquiètant...Oui, parce que votre petite société est ébranlée, votre petit cocon est fissuré. La Haine et l'Aveugle ont percé ces filaments de soie. Petit oiseau qui recherchent la sécurité du nid malgré sa destruction.

Une seconde, un instant, il regarda le bout luminescent de sa cigarette. Que cherchait il dans ces reflets ? dans sa chaleur ? Peut être rien, car à présent, il plongeait dans l'âme affolée d'un serviteur qui voit son monde s'écrouler.

-Le Chaos est en marche...Etendant ces reflets d'horreur sur la soierie d'une reine folle. Elle a gouté la morsure de l'aliénation et en paye aujourd'hui la saveur.

Un soupir, un soupir exagéré, un soupir théatral, un soupir...

-Serez vous celui qui stoppera sa course folle ou celui qui pleurera des larmes de sang parce que son monde, son havre vient de s'écrouler sans qu'il ne lève un doigt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyllène
.::. Humain .::.
.::. Humain .::.
avatar

Nombre de messages : 90
[F]onction : esclave
[S]tatut : humain
Date d'inscription : 24/11/2007

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: Esclave de Sélène Van Kerman
[L]ignée:
[G]énération:
MessageSujet: Re: Faraway   Lun 28 Juil - 20:37

Arrow Cyrano II (lorsqu'il sera finit)

[Hj : Puis-je?]

Cyllène avait suivit le commandant dans sa course folle. Arrivés dans le hall, elle l'avait laissé, alerté par son sixieme sens, qui lui intima l'ordre de rester eloignée de ces vampires prêt a se battre. Krieger avait rejoint le troupeau composé de deux jumeaux a la ressemblance frappante et une blonde aux formes moulées de cuir. Ces vampires semblaient etre le centre de la pièce macabre qui semblait se jouer sous les yeux frappés des second roles, vampires et humains confondus se perdant dans tous les coins du hall.

Les jumeaux, c'etait la premiere fois que la jeune esclave les voyait. Elle savait qui ils etaient et ce qu'ils representaient , cependant, elle ignorait tout du different qui les opposait en cet instant et qui dechirait le palais et tous ces occupants. Aussi, c'est avec sagesse qu'elle resta a l'ecart de ce macabre spectacle.

Alors qu'elle se tapit dans l'ombre elle entendit deux hommes parler. L'un avait les dents longues, l'autre non...Elle entendit quelques bribres de leur conversation peu rassurante et s'approcha doucement.

D'une voix douce, elle demandant :

"Il semble que cette situation soit fort peu courante, et vos propos sont tout ce qu'il y a d'alarmant. Je ne suis ici que depuis peu et j'avoue etre un peu dans l'incomprehension totale. Le commandant que je vient de quitter semble terriblement inquiet...Pourriez vous messieurs, me dire ce qu'il en est?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauren Loarwenn
.::. Vampire esclave .::.
.::. Vampire esclave .::.
avatar

Nombre de messages : 412
Age : 28
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : [E] de Djynn Alemiel
[S]tatut : Vampire
Date d'inscription : 20/02/2007

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de: [E] de Djynn Alemiel
[L]ignée: Rociélite
[G]énération: 7eme génération
MessageSujet: Re: Faraway   Mer 30 Juil - 14:37

[H.J : Avec plaisir]


Tragédie.
Elle se jouait devant une assemblée tapis dans l'ombre, alors qu'un nouveau protagoniste fit son entrée. Et de l'autre coté, l'humain faisait danser les mots aux oreilles du vampire. Une lueur de rébellion semblait voir le jour dans ce flot de paroles, tel un défi malsain, lancé à la créature aux cheveux de feu... Pauvre fou.
Et pourtant... Ses paroles étaient d'une sombre vérité accablante. La chute était proche, et le départ de Son Altesse Rociel ne faisait que précipité le chaos dans les couloirs du château.

Le regard d'émeraude se glaça instantanément, et vint se plonger dans les yeux profondément névrosés.


"La vérité a un prix chapelier fou... Beaucoup tueraient pour l'entendre, ou au contraire, l'étouffer... Faîtes attentions à vos paroles."

Alice ne devait pas être loin... Il ne restait qu'a suivre le lapin blanc pour s'échapper de ce terrier de l'horreur, dont le serviteur faisait partie. D'un geste, Sauren remit négligeament en place une mèche, venu lui cacher un de ses yeux.
Puis... Le vampire se perdit dans ses réflexions, une fois encore, prenant la liberté de quitter l'humain un instant par l'esprit... La liberté que prenait cet humain, gangrené par la Folie, montrait, selon le vampire, sa liberté de mouvement, l'absence de maître, l'absence de chaîne.


"Dites moi, mon cher... Que fait un être jouissant de la liberté ici? Quelles raisons vous retiennent dans ce domaine que beaucoup voudrait quitter?"

Ou alors... Pauvre de lui, il fut enchaîné par ses émotions, ne pouvant se résigner à laisser ce qu'il chérit dans les serres des Vampires. A cette pensée, le serviteur celte esquissa un sourire en coin. Le cœur… Était la faiblesse de toute une race, mais aussi sa plus grande force.
C'est alors que Sauren fit quelques pas, et vint s'adosser élégamment au mur de marbre, si dur et si froid qu'un corps dont le cœur fut conquit par l'Ankou.
Amour funèbre... Passion obscène.

Doux souvenirs que celui des passions...
Nostalgique d'un temps révolu, il voyait encore cette belle créature partager le désir avec lui. Ô époque bénie, où l'innocence était son essence...
Pauvre de lui, en fin de compte chacun était fou... Sa folie résidait dans sa passion.

Alors qu'il remontait à la surface des souvenirs, une douce créature arriva.

Les yeux du vampire quittèrent le chapelier fou -comme il le nommait- pour venir se poser sur cette éphémère papillon.
Papillon de nuit... Voulant atteindre cette lumière inaccessible. Ils l'étaient tous! La lumière n'était qu'un fol espoir pour leur cœur.

Un oeil en direction de la macabre représentation, qui semblait désormais être au ralentie... Comme si Chronos s'amusait à voir les êtres -pas si vivant, pas trop mort- se déchirer dans un conflit de sang.
Un signe de tête à la jeune femme en guise de salut, puis un silence...
Le vampire ne s'en lassait pas... Ce rythme, cette musique. Il se délectait des mélodies du sang, en fermant les yeux un instant. S'en délecterait il? Rien n'était moins sur... Enchaîné au code de conduite de son rang, il ne pouvait pas boire au calice d'un puissant.


"Lorsque les Vampires se déchirent, les souris dansent... N'est ce pas?" murmura-t-il avec un sourire légèrement prédateur.

"...Le commandant que je vient de quitter semble terriblement inquiet..."
Alors c'était lui le personnage final... Sauren regarda de nouveau la scène, et observa le commandant. De quel coté se rangeraient les Gardiens? Car l'Islande était Les Jumeaux, et Les Jumeaux étaient l'Islande... Sa Majesté Liliane restait maintenant seule capitaine à bord de ce vaisseau de perdition...


"Ce qu'il en est? Mais bien sûr chère humaine... Ils ne faisaient qu'un, mais aujourd'hui, ce sont deux sang différents, Le Chant n'est plus La Folie."


L'avenir n'est qu'une réminiscence du passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devil-is-angel.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faraway   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faraway
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur les toits, sous la pluie [PV: Zachary Faraway]
» { I'll show you that I can change a thousand destinies, I'm holding the futur faraway overhead }
» « Faraway from home. » pv. Lawrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires :: Nouveau scénario: Renaissance-
Sauter vers: